No. 54/4    décembre 2001

 

Hommage au musicologue
Serge Gut

par Jacques Viret

Serge Gut: Musicologie au fil des siècles

Serge GUT: Musicologie au fil des siècles, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 1998, 346 pages, photographies, nombreux exemples musicaux (collection «Musique/Ecritures», série «Etudes»). 

Serge Gut est un nom éminent de la musicologie française actuelle. Professeur honoraire à la Sorbonne, spécialiste international de Liszt, il fut disciple de Jacques Chailley qui l'a rendu attentif à l'intérêt et à l'importance des recherches relatives au langage musical en général. Afin de rendre hommage à cet enseignant-chercheur à l'occasion de son septantième anniversaire, ses collègues ont fait paraître aux Presses de l'Université de Paris-Sorbonne un volume reproduisant, outre deux textes inédits, dix-huit de ses principaux articles publiés depuis une trentaine d'années dans des actes de colloques ou des périodiques tels que L'Education musicale, Analyse Musicale, la Revue musicale de Suisse romande. Ces textes, accompagnés comme il se doit de présentations et d'une bibliographie complète des nombreuses publications et des compositions musicales de Serge Gut, sont répartis sous quatre rubriques successives: «Langage musical», «Perspectives analytiques», «Etudes historiques et esthétiques», «Autour de Liszt et Wagner». Ils se focalisent sur le XIXe siècle et le début du XXe en abordant les oeuvres d'auteurs tels que Liszt, Wagner, Franck, Mahler, Wolf, Strauss, Debussy, Ravel, Scriabine: l'énumération de ces noms reflète la double culture, française et germanique, du musicologue. Ce dernier ne compte point au nombre de ces érudits hyperspécialisés se plaisant à diluer des questions secondaires dans d'épais et rebutants volumes. Pour lui la nécessaire spécialisation, inséparable d'un travail scientifique sérieux, n'implique nulle myopie intellectuelle; on apprécie au contraire en lisant ces études un évident sens de la synthèse, et une sympathique curiosité au meilleur sens du terme; d'où de suggestives ouvertures, entre autres, sur le chant populaire français et la musique traditionnelle japonaise (mise en rapport avec la théorie musicale de la Grèce antique)...

 

> Lire la suite

RMSR

Vous pouvez également acheter la version imprimée de ce numéro pour 9.50 CHF (frais de port inclus pour la Suisse). Plus d'informations sur notre page «Archives (II)»

 

Retour au sommaire du No. 54/4 (décembre 2001)

 

© Revue Musicale de Suisse Romande
Reproduction interdite

 


Vous êtes sur le site de la  REVUE  MUSICALE  DE  SUISSE  ROMANDE

[ Visite guidée ]   [ Menu principal ]

(page mise à jour le 14 décembre 2018)