No. 56/4    décembre 2003

 

Jean-François Bovard

ou l'accomplissement

par Jean-Jacques Rapin

 

Un être d'une profonde humanité nous a quittés et nous nous sentons tous appauvris. Son passage dans ce pays laisse une trace riche et féconde au-delà des catégories ou des couches sociales. Il ne s'est jamais soucié de carrière, au sens habituel et trop fréquent du terme, car partout où il s'est trouvé, Jean-François Bovard a apporté la musique. Il était musique lui-même, il vivait non pas «pour» mais «dans» la musique....

 

> Lire la suite

rmsr

Vous pouvez également acheter la version imprimée de ce numéro pour 9.50 CHF (frais de port inclus pour la Suisse). Plus d'informations sur notre page «Archives (II)»

 

Retour au sommaire du No. 56/4 (décembre 2003)

 

© Revue Musicale de Suisse Romande
Reproduction interdite

 

Vous êtes sur le site de la  REVUE  MUSICALE  DE  SUISSE  ROMANDE

[ Visite guidée ]   [ Menu principal ]

(page mise à jour le 13 décembre 2018)