No. 59/2    juin 2006

 

Japon

La «Folle Journée» Mozart

rmsr

«La Folle Journée», c'est bien sûr le sous-titre que, dès 1778, Beaumarchais avait donné à son chef-d'oeuvre «Le mariage de Figaro». Deux cents ans plus tard, un festival français adopta à son tour l'appellation: en 1995 à Nantes, avec sa famille et quelques amis, René Martin -- directeur du fameux festival de piano de la Roque d'Anthéron -- proposait aux mélomanes un rendez-vous inédit, en quelques concerts donnés sur une seule journée. Douze ans après, bien que le festival ait lieu sur plus d'une semaine (en région puis à Nantes), il a gardé le même titre. Devenu une des institutions classiques les plus connues et les mieux fréquentées de France, il s'exporte à l'étranger: Lisbonne, Bilbao, Tokyo récemment, et bientôt Rio de Janeiro, l'empire de René Martin cherche encore ses limites sans les trouver. Et si la fièvre artisanale des premiers temps a cédé le pas devant les impératifs organisationnels d'une entreprise véritablement colossale, l'esprit d'excellence et la volonté de démocratisation poursuivent, intactes, leur mission d'initiation...

 

> Lire la suite

rmsr

Vous pouvez également acheter la version imprimée de ce numéro pour 9.50 CHF (frais de port inclus pour la Suisse). Plus d'informations sur notre page «Archives (II)»

 

Retour au sommaire du No. 59/2 (juin 2006)

 

© Revue Musicale de Suisse Romande
Reproduction interdite

 

Vous êtes sur le site de la  REVUE  MUSICALE  DE  SUISSE  ROMANDE

[ Visite guidée ]   [ Menu principal ]

(page mise à jour le 14 décembre 2018)