No. 71/3    septembre 2018

 

Les Concerts Bach de Lutry

60 ans
 

Par Vincent Arlettaz

Berliner Barock Solisten

Les Berliner Barock Solisten. © dr

 

Créés en 1957 par le hautboïste Edgar Shann, soliste de l'Orchestre de Chambre de Lausanne puis de l'Orchestre de la Suisse Romande, les Concerts Bach de Lutry fêtent cette année leur 60ème saison. L'occasion de revenir sur une magnifique aventure aux portes de Lavaux -- région qui figure désormais au patrimoine mondial de l'Unesco -- et de proposer quelques rapides aperçus sur les moments forts de la nouvelle édition.

 

Qu'il voyage en train ou en voiture, qu'il arrive d'Italie ou qu'il reparte vers Bâle ou Zurich, le voyageur qui approche Lausanne ne peut éviter de traverser les vignobles de Lavaux: soit la voie ferrée longe la rive du Léman, et serpente entre les vignes et les vieux bourgs, soit elle s'élève en direction de Chexbres, découvrant aux yeux un paysage sans cesse plus grandiose; l'autoroute a la même position dominante. Dans tous les cas, l'expérience est inoubliable: comme une étoffe jetée négligemment, les coteaux déroulent leurs plis aux couleurs changeantes selon la saison -- camaïeu de bruns au printemps, mosaïque de jaunes et d'ocre en octobre; à l'horizon, les sommets du Chablais savoyard dessinent une ligne bleutée qui sut jadis séduire Ferdinand Hodler; et à vos pieds, le miroir du lac brille sous le soleil intense de juillet, ou joue de ses vagues turbulentes dans le vent d'hiver. Le coeur de Rousseau a battu ici, le lyrisme incantatoire de Ramuz nous revient en mémoire, tandis qu'au loin, là où l'on devine Morges, Aubonne ou les pentes du Jura, le soleil achève de se noyer dans un chapelet de petits nuages. Lutry, assurément, n'est pas le moindre de ces villages au charme atemporel: une promenade sur ses quais ou dans ses ruelles pavées, au milieu des maisons patriciennes aux toits de tuiles et aux volets de couleur, appartient aux plaisirs d'un après-midi d'automne. Comment s'étonner que des artistes aient aimé cette région, qu'ils s'y soient installés, qu'ils aient souhaité y associer les plus belles musiques?...

 

Pour lire la suite...

RMSR septembre 2018

La version gratuite de cet article est limitée aux premiers paragraphes.

Vous pouvez commander ce numéro 71/3 (septembre 2018, 64 pages, en couleurs) pour 13 francs suisses + frais de port (pour la Suisse: 2.50 CHF; pour l'Europe: 5 CHF; autres pays: 7 CHF), en nous envoyant vos coordonnées postales à l'adresse suivante (n'oubliez pas de préciser le numéro qui fait l'objet de votre commande):

 

info@rmsr.ch

(Pour plus d'informations, voir notre page «archives».)

 

Retour au sommaire du No. 71/3 (septembre 2018)

 

© Revue Musicale de Suisse Romande
Reproduction interdite

 

Vous êtes sur le site de la  REVUE  MUSICALE  DE  SUISSE  ROMANDE

[ Visite guidée ]   [ Menu principal ]

(page mise à jour le 24 octobre 2018)