No. 71/4    décembre 2018

 

Le Mystère d'Agaune

de Richard Dubugnon

Par Vincent Arlettaz

Richard Dubugnon

© dr
 

Donné en création mondiale au Temple d'Ollon (VD) le 28 octobre 2018, le ‘Mystère d'Agaune' a été rejoué une deuxième fois en la Basilique de Saint-Maurice le 25 novembre. Commande de l'association Automne Musical d'Ollon pour son dixième anniversaire, l'oeuvre a été signée par deux noms en vue de la scène culturelle actuelle: le romancier et chroniqueur vaudois Christophe Gallaz pour le texte, le compositeur franco-suisse Richard Dubugnon pour la musique.

 

Nous avons assisté à l'exécution du 25 novembre: l'Ensemble Vocal de Saint-Maurice, auquel la création a été confiée, évolue ici à domicile. Les deux orgues, celui du choeur, et le grand orgue Kuhn, monumental, de la tribune, alternent, rejoints par un orgue de barbarie dont la fonction est de rappeler le caractère populaire de la cérémonie: «mystère» est en effet conçu ici au sens médiéval, comme un spectacle, se donnant d'abord sur le parvis, puis invitant les spectateurs à prendre place dans l'église -- pour des raisons climatiques, le 25 novembre, ce démarrage s'est fait au niveau de la porte d'entrée, à l'intérieur. Passant de l'orgue de barbarie à l'orgue de choeur, une musique de bateleurs accompagne l'ensemble de l'oeuvre, revenant à intervalles réguliers ponctuer les intentions du librettiste, dont le propos a été de situer le martyre des compagnons de Maurice dans un contexte contemporain.

 

Une actualisation dans l'air du temps

Très peu de chose, il est vrai, est connu de l'histoire de la fameuse légion thébaine, que certains considèrent même comme une légende: c'est saint Eucher, évêque de Lyon vers l'an 400, qui rapporta le fait, lequel se serait produit selon lui cent ans plus tôt, aux abords du défilé de Saint-Maurice, entre les actuels cantons de Vaud et du Valais. Imposante est ici la falaise, qui a donné son nom à la bourgade antique: Agaune -- du celte acauno, signifiant rocher. Ces données historiques sont traitées de manière extrêmement concise par le librettiste Christophe Gallaz (*1948), qui s'étend en revanche longuement sur une actualisation que nous croyons dans l'air du temps: «Ah, je remonte aux plus anciens temps passés... Ah, pour aller des Tutsis du Rwanda jusqu'aux Juifs en Allemagne... Ah, pour aller des Arméniens dans l'Empire ottoman jusqu'aux protestants en France catholique... avant d'apercevoir les Amérindiens d'Amazonie! [...] --Ils désirent au point d'exterminer. --Ils désirent au point de déporter. --Ils désirent au point d'assassiner. --Ils désirent au point de dévaster.» (La narratrice/Le Narrateur, Première séquence). L'autre caractéristique essentielle du texte me semble la spectaculaire absence de la transcendance: «Cela commence par notre impuissance à distinguer les motifs de notre existence / notre impression d'être une erreur [...] la certitude que nous ne laisserons derrière nous ni la moindre trace / ni le moindre héritage / ni le souvenir du moindre exemple ou du moindre cas... --Y compris celui d'un jouet dont le hasard se fût amusé...» (Première séquence, Litanie). Si l'on ne peut évidemment reprocher à un auteur d'écrire selon ses convictions intimes, il faut pourtant bien observer qu'une oeuvre, écrite certes sur un sujet chrétien, mais dont serait absente toute dimension spirituelle, ne peut être considérée comme une oeuvre sacrée au plein sens du terme...

 

Pour lire la suite...

RMSR décembre 2018

La version gratuite de cet article est limitée aux premiers paragraphes.

Vous pouvez commander ce numéro 71/4 (décembre 2018, 64 pages, en couleurs) pour 13 francs suisses + frais de port (pour la Suisse: 2.50 CHF; pour l'Europe: 5 CHF; autres pays: 7 CHF), en nous envoyant vos coordonnées postales à l'adresse suivante (n'oubliez pas de préciser le numéro qui fait l'objet de votre commande):

 

info@rmsr.ch

(Pour plus d'informations, voir notre page «archives».)

 

Retour au sommaire du No. 71/4 (décembre 2018)

 

© Revue Musicale de Suisse Romande
Reproduction interdite

 

Vous êtes sur le site de la  REVUE  MUSICALE  DE  SUISSE  ROMANDE

[ Visite guidée ]   [ Menu principal ]

(page mise à jour le 28 décembre 2018)