No. 54/1    mars 2001

 

Antoine Livio
(1937-2001)

par Vincent Arlettaz

Antoine Livio

Antoine Livio (à droite), avec Wolfgang Wagner, Bayreuth, juillet 2000. Photo © Clym

Cette voix si particulière, si inimitable, si familière aux auditeurs romands et français, on n'arrive pas à croire qu'on ne l'entendra plus jamais.

C'est pourtant vrai: Antoine Livio nous a quittés. Avec lui disparaît un véritable monument. Entré en 1952 comme jeune comédien à la Radio Suisse Romande, il y anima bientôt des émissions dont la fortune ne s'est pas démentie au cours des années: «Pleins feux», «Dimanche en matinée», «La Ronde des Festivals», pour n'évoquer que les plus fameuses. Collaborant également depuis de longues années à France Musiques et à France Culture, président de la Presse Musicale Internationale, il s'est éteint dans son sommeil, à Salzbourg, dans la nuit du 26 janvier.

Les domaines d'élection d'Antoine Livio étaient évidemment l'art lyrique et la danse. Et il ne se sentait nulle part aussi à l'aise que dans les prestigieux festivals internationaux dont il nous faisait partager la vie intense, vibrante, lumineuse: Bayreuth, Salzbourg, Aix... Il savait comme nul autre nous faire goûter la magie de ces lieux, et nous communiquer son amour de l'art et du spectacle, dans son style d'improvisateur virtuose, d'une élégance suprême, d'un raffinement délicieusement baroque.

Mais c'est encore un autre Antoine Livio que nous aimerions saluer ici: celui qui, à l'affût des jeunes talents, savait être utile à ceux qui en avaient besoin. «Je me fais un point d'honneur d'aider tous ceux qui m'en font la demande», me disait-il un jour. Ce n'étaient pas là de vaines paroles: nombreuses sont les personnes qui pourraient en témoigner.

Antoine Livio va laisser un vide immense. A sa famille, à ses proches et à ses nombreux amis, à Dominique Maurel, la Revue Musicale de Suisse Romande présente ses plus sincères condoléances.

 

> Lire la suite

RMSR

Vous pouvez également acheter la version imprimée de ce numéro pour 9.50 CHF (frais de port inclus pour la Suisse). Plus d'informations sur notre page «Archives (II)»

 

Retour au sommaire du No. 54/4 (mars 2001)

 

© Revue Musicale de Suisse Romande
Reproduction interdite

 


 

Vous êtes sur le site de la  REVUE  MUSICALE  DE  SUISSE  ROMANDE

[ Visite guidée ]   [ Menu principal ]

(page mise à jour le 14 décembre 2018)